9 mai 2015

Jim

vendeur de journaux à la sauvette, canal et immeubles

Jim vient d'une famille de la middle class et a grandi à Santa Monica. En août 2012, quand il arrive à Paris en touriste, il ne se doute pas que sa vie va basculer. Au début, tout baigne. Il goûte nos spécialités, visite la tour Eiffel, Montmartre et Pigalle. Ensuite, ça se gâte. Son vol de retour est annulé, le pilote ayant rejoint le Djihad. Étant ni assuré, ni fortuné, il sollicite l'aide de son ambassade pour acheter un nouveau billet. Submergée par les demandes, elle n’a plus de budget. Désespéré, il appelle sa mère. Hélas ! son beau-père la persuade de le laisser se débrouiller tout seul. Alors, pour survivre, il va tapiner au bois de Boulogne. Il vit des moments difficiles et a le mal du pays. Mais, serviable, il devient vite la mascotte des fourrés. Ses collègues lui apprennent notre langue. Grâce au commissaire Moulin, il devient français. Petit à petit, il reprend espoir. Maintenant, il vend des journaux et milite pour les droits des travailleurs du sexe. Bravo Jim, et merci pour cette belle leçon de vie !
SHARE:

Petit mot

Laisser un petit mot

Drôle de zèbre © 2017 | Designed by pipdig